À l’occasion de l’assemblée générale de la FNC, les représentants des syndicats agricoles, le ministre de l’Agriculture ainsi que la secrétaire d’État à la Transition écologique sont intervenus afin de dresser un état des lieux de la situation. Willy Schraen, président de la FNC, a dénoncé le coût devenu trop lourd de l’indemnisation des dégâts causés...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
20%

Vous avez parcouru 20% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !