Le réseau Cuma vient de publier l’édition de 2017 de ses chiffres clés. Selon son dernier recensement, il y avait 12 260 Cuma en 2015, un nombre en très légère baisse par rapport à 2013. Près d’un agriculteur sur deux est adhérent à une Cuma.

88 % ont une activité récolte

La récolte (88 % des Cuma), le travail du sol (82 %), le transport et la manutention (81 %) sont les activités les plus fréquentes. Le réseau des Cuma se félicite aussi du développement des groupes tracteurs, présents dans 38 % des Cuma.

Au total, le parc des Cuma est de 250 000 matériels dont 31 200 outils de travail du sol 13 515 semoirs, 9 850 épandeurs à fumier et 6 995 tracteurs. Moins connue, l’activité de pulvérisation concerne néanmoins 47 % des Cuma avec 6 065 engins.

Des investissements en hausse

En 2015, les Cuma ont employé 4 700 salariés et généré un chiffre d’affaires total de 551 millions d’euros. Le total de l’investissement des Cuma dans le matériel a atteint 464 millions d’euros en 2015, un montant en hausse constant depuis 2009.

C. Le Gall