Ils étaient 37 % en 2016 à considérer que leur trésorerie était en deçà de celle de l’année précédente. Un an plus tard, les viticulteurs sont 47 % à le penser. Un bond que le magazine Agrodistribution de novembre souligne en publiant un sondage de l’institut ADquation sur ce sujet.

Dans les Pays de Loire, 22 % des viticulteurs sentent une amélioration, contre 7 % dans le Sud-Est, où la moitié des personnes interrogées voient leurs chiffres diminuer.

Sondage réalisé par téléphone du 5 au 9 octobre auprès de 406 chefs d’exploitation agricole ayant au moins 1 ha de vigne.