Près de la moitié des vignerons estime que leur trésorerie sera la même que l’an dernier en 2016. 37 % pensent qu’elle va se dégrader, alors qu’ils étaient 34 % à donner cette réponse en 2015. Ils sont 13 % à considérer qu’elle va s’améliorer indique un sondage de l’institut ADquation pour le magazine Agrodistribution de novembre.

Le Sud-Est s’en sort mieux

C’est dans l’Est et les Pays de Loire que la situation semble la plus compliquée. Dans ces deux zones, les viticulteurs répondent respectivement à 47 % et 53 % que leur trésorerie va se dégrader. À l’inverse, ils sont 20 % à la voir s’améliorer dans le Sud-Est.

La trésorerie se porte mieux dans les grosses exploitations. Seuls 26 % des viticulteurs ayant plus de 20 ha estiment qu’elle se dégrade. Ils sont 42 % à le constater dans les vignobles de moins de 10 ha et 46 % pour les exploitants ayant entre 10 et 19 ha.

Sondage réalisé par téléphone du 3 au 5 octobre auprès de 409 chefs d’exploitations ayant au moins 1 hectare de vigne.