Grâce à un soutien politique fort, notamment dans le secteur de la viande bovine, le cheptel mexicain a profité d’un bel essor en dix ans. Des filières « intégrées » et des groupes industriels de taille mondiale ont vu le jour. « Le programme de développement Progan a permis de distribuer plus de 1,2 milliard d’euros sous forme de primes à la vache allaitante entre 2008 et 2018 ...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
15%

Vous avez parcouru 15% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !
Votre analyse du marché - Bovins maigres

Les tarifs sont à la baisse

Avant la trève estivale, l’activité commerciale se dégrade sous la pression des engraisseurs italiens, espagnols et français.