Vous êtes abonné

Première visite ?

Inscrivez-vous
Imprimer Envoyer par mail Commenter

Les glyphotests réalisés par les ONG « invalidés »

réservé aux abonnés

Tests urinaires - Les glyphotests réalisés par les ONG « invalidés »
« Sur les 78 tests bretons, seulement 4 contenaient des concentrations correspondant à une exposition par voie orale inférieure à 1 % de la dose journalière admissible » (méthode par chromatographie). (Photo d’illustration) © PhotoPQR/L’Indépendant/MaxPPP

Les tests Élisa, utilisés majoritairement par les collectifs de citoyens pour déterminer si l’urine contient du glyphosate, peuvent détecter d’autres substances que le glyphosate. De plus, les valeurs seuils pour l’interprétation des résultats semblent avoir été mal utilisées.

Imprimer Envoyer par mail Commenter
Commenter cet article 0 commentaires
En direct
Afficher toutes les actualités


Transmission & Patrimoine : tous les conseils pour passer le relais !

Dans la même rubrique

Nos dernières vidéos

Sélectionné pour vous

Les polluants dans le sol

49€

Disponible

AJOUTER AU PANIER

Productivité de l'herbe

49€

Disponible

AJOUTER AU PANIER

Dynamique des herbages

49€

Disponible

AJOUTER AU PANIER