Au 21 juin, les préfectures de 29 départements ont adopté des mesures de restriction de l’usage de l’eau en raison de la sécheresse, selon le site Propluvia du ministère de la Transition écologique. Ces restrictions concernent majoritairement l’ouest de la France.

Les restrictions les plus sévères ont été décidées dans neuf départements. Dans ces derniers, la situation de crise a été arrêtée localement, interdisant tout prélèvement à des fins agricoles. Dans ces zones, seuls les prélèvements permettant d’assurer les usages prioritaires sont autorisés (santé, sécurité civile, eau potable, salubrité).

Réduction des prélèvements

Dans les vingt autres départements, le niveau d’alerte a été déclenché, se traduisant par des réductions de prélèvements à des fins agricoles et à une limitation de l’utilisation de l’eau pour l’arrosage des jardins et des espaces verts ou le lavage des voitures. Enfin, une quinzaine de départements notamment du Sud-Est sont passés intégralement en état de vigilance.

Cette situation devrait se prolonger dans les prochains jours au regard des prévisions météorologiques de cette semaine. Néanmoins, selon Météo-France, des pluies sont attendues la semaine prochaine et devraient concerner une bonne partie du territoire.

M.S.