Les Culturales, considérées cette année comme le premier salon agricole national depuis le déconfinement du printemps 2021, a compté un total de dix mille visiteurs durant ses trois jours d’ouverture, du 15 au 17 juin 2021 à Bétheny (Marne).

Même si la fréquentation est inférieure à la jauge sanitaire de cinq mille personnes par jour, la présidente d’Arvalis-Institut du végétal, Anne-Claire Vial, retient la mobilisation de ses équipes pour organiser le premier salon des retrouvailles : « Je suis une présidente heureuse, et fière que notre institut ait réussi ce premier salon agricole dont nous étions privés depuis presque un an et demi. »

> À lire aussi : Les Culturales, premier test grandeur nature pour les salons (15/06/2021)

Les transitions agricoles

Près de 300 exposants étaient réunis autour de six pôles techniques sur 20 hectares : la méthanisation, l’agriculture de précision, l’itinéraire technique pour valoriser sa production, l’amélioration de la fertilité du sol, la protection intégrée des cultures et la production en agriculture biologique.

Les deux axes qui ont orienté les messages techniques des Culturales 2021, et de ses 28 partenaires, étaient l’adaptation au changement climatique et la mise en œuvre de systèmes résilients, durables, économiques à faible impact environnemental. C’est une nécessité pour répondre aux besoins des filières agricoles, des consommateurs et aux attentes sociétales.

La remise du prix Clap de champs

Par ailleurs, Arvalis-Institut du végétal a profité des Culturales pour remettre les prix du premier festival Clap de champs consacré aux courts-métrages techniques agricoles. Dans la catégorie de l’innovation, les élèves de l’Isara remportent le premier prix avec un sujet sur l’agriculture de conservation. Leurs collègues de l’Isa-Ensaia remportent le prix équivalent dans la catégorie du mode d’emploi avec un film sur la technique de semis sous légumineuse.

Éric Young