Le 25 avril dernier, la FNSEA, Légumes de France, l’Association interprofessionnelle du melon (AIM), la FNA, Coop de France et l’APCA, au nom des chambres d’agriculture, ont signé avec le CPA, l’APE et Adivalor une « déclaration d’intention pour une gestion responsable et durable des gaines souples d’irrigation (GSI) ». La semaine dernière, lors du 21e congrès du Comité international des plastiques en agriculture, l’accord a été confirmé.

600 tonnes collectées en 2022

Sur un gisement cible de 1 200 tonnes annuelles, les plasticulteurs français, importateurs, distributeurs et utilisateurs se sont fixé un taux de collecte de 50 % à l’horizon de 2022, dont 75 % devront être recyclées.

Écocontribution

Comme pour les films (FAU), depuis 2009, les ficelles et les filets pour balles rondes (FIFAU), depuis 2013, et les filets de protection paragrêle (Filprau), depuis 2015, la nouvelle filière fonctionnera selon le principe de la responsabilité partagée.

Les agriculteurs devront préparer et entreposer les gaines sur l’exploitation, selon les recommandations d’Adivalor, et les déposer aux dates et lieux qui leur sont indiqués par leurs fournisseurs. Ils contribuent financièrement à la démarche par le paiement d’une écocontribution à leur fournisseur.

F.M.