Vous êtes abonné

Première visite ?

Inscrivez-vous
Imprimer Envoyer par mail Commenter

L’écocontribution augmente de 40 €/t

réservé aux abonnés

Récupération des plastiques agricoles - L’écocontribution augmente de 40 €/t
« Pour conserver des capacités de recyclage, la filière devra débourser 2,7 M€/an en plus », estime le Comité français des plastiques en agriculture. © CPA

Pour faire face à la crise, le Comité français des plastiques en agriculture (CPA) a annoncé une augmentation de 40 €/t de l’écocontribution permettant la récupération des plastiques usagés.

« Les industriels de la plasticulture, engagés dans les filières APE (1), augmenteront les écocontributions appliquées sur le prix de vente des produits neufs de 40 €/t en moyenne, pour assurer la pérennité du service aux agriculteurs », a annoncé le Comité français des plastiques en agriculture (CPA) le 25 juin 2020. Cette mesure s’appliquera, dès le 1er septembre 2020, pour toute nouvelle livraison et facturation

+2,7 millions d’euros par an

Cette décision a été prise pour faire face à des nouvelles dépenses liées à la crise sanitaire. Le CPA explique que la chute du cours du pétrole a eu une incidence sur les cours des sous-produits comme le polyéthylène. « Par voie de conséquence, les recycleurs ne valorisent plus leur production à un niveau suffisant et leur part de marché diminue », indique le CPA. « Pour conserver des capacités de recyclage, la filière devra débourser 2,7 M€ supplémentaires par an », estime le Comité.

Le CPA déclare également que les industriels augmenteront la quantité de plastique recyclé dans les produits neufs. « C’est un enjeu clé, pour nos filières et pour les recycleurs, dans un moment où les pouvoirs publics envisagent une législation spécifique sur ce point ». Par ailleurs, il « étudie la mise en place d’une modulation de l’écocontribution, pour les produits intégrant une part significative de plastique recyclé ».

Collecte en hausse

« Les collectes des plastiques usagés, après deux mois d’activité réduite, ont redémarré dès la fin d’avril et elles sont assurées avec quelques décalages dans les enlèvements », explique le CPA. Le Comité souligne qu’à la fin de juin, Adivalor aura collecté 25 000 tonnes de plastiques, mis sur le marché par ses membres. « Les collectes continuent leur progression : en deux années, ce sont plus de 10 000 tonnes supplémentaires qui auront été collectées par rapport aux 60 000 tonnes de 2018. »

H. Parisot

(1) Agriculture Plastique Environnement.

Imprimer Envoyer par mail Commenter
Commenter cet article 0 commentaires
En direct
Afficher toutes les actualités


Transmission & Patrimoine : tous les conseils pour passer le relais !