Le 22 juin 2022, lors d’une conférence de presse, Solagro (1) et Ecotone (2) ont dévoilé une carte interactive des utilisations de produits phytosanitaires en France.

Basé sur les IFT (indices de fréquence de traitement), cet outil a pour objectif de « mettre à disposition du grand public des données sur les produits phytosanitaires et d’aider les acteurs impliqués, notamment les agriculteurs, à se situer », indique Aurélien Chayre, agronome chez Solagro.

IFT à l’échelle communale

La carte permet tout d’abord une vue d’ensemble des utilisations de produits phytosanitaires à l’échelle du territoire national, par un système de code couleur, en sélectionnant les IFT totaux (hors biocontrôle), les IFT herbicides, ou la part de l’agriculture biologique.

Il est ensuite possible de sélectionner une commune et d’y avoir, de manière détaillée, les IFT, la part de l’agriculture biologique, la culture dominante en surface et la culture la plus traitée.

© Solagro

Sur les dernières références disponibles (RPG de 2020 pour les assolements et enquêtes Agreste pour les IFT), environ 13 000 communes en France présentent un IFT inférieur à 1,5 et 13 000 autres un IFT supérieur à 5. Selon Solagro, les leviers pour faire baisser ces IFT sont l’agriculture biologique, les assolements, avec par exemple le maintien des prairies permanentes, et l’augmentation de la part du biocontrôle.

« Cette carte est une première étape : nous menons déjà des réflexions pour croiser ces données avec d’autres, par exemple les ventes de produits phytosanitaires », ajoute Aurélien Chayre.

Un indice de pesticides évités

Ecotone s’est inspiré de ce premier travail pour développer un « indice de pesticides évités ». Il permet, à l’image du carbone, de calculer « les émissions » de produits phytosanitaires à l’échelle d’une entreprise.

« Sur l’année 2021, Ecotone, au travers de son activité, a permis d’éviter plus de 300 000 traitements phytosanitaires de synthèse », illustre Christophe Barnouin, président de la structure. Il encourage les entreprises de l’agroalimentaire à utiliser cet indicateur pour « se saisir de cet enjeu et prendre leur part de responsabilité ».

Charlotte Salmon

(1) Entreprise associative spécialisée dans les transitions énergétique, agroécologique et alimentaire.

(2) Entreprise de l’agroalimentaire spécialisée dans l’alimentation bio, végétarienne et équitable. Elle détient notamment les marques Bjorg, Bonneterre ou encore Danival.