Les stocks de pommes françaises s’élevaient à 119 964 tonnes à la fin de juin 2020, soit 92 % de plus que les stocks de 2019 à la même période, constate Agreste, dans sa note d’Infos rapides publiée le 12 août 2020. La production de 2019 avait été très généreuse. Les prix se sont malgré tout maintenus à des niveaux supérieurs à ceux des années précédentes, à partir de février.

Les cours de la pomme sur la saison 2019-2020 sont supérieurs à la moyenne des cinq dernières campagnes. © Agreste

Au contraire, la récolte européenne de 2019 a diminué sur un an. En Pologne, premier producteur européen, le gel printanier a fait baisser de 44 % la production. Au 1er juillet, les stocks européens sont donc inférieurs de 40 % à ceux de 2019, selon l’association mondiale de la pomme et de la poire, Wapa.

L’exportation reprend du poil de la bête

Les ventes à l’exportation vers les pays tiers augmentent de 10 % en volume entre août 2019 et mai 2020. Elles restent cependant inférieures de 23 % à la moyenne des cinq dernières années, les exportations de l’année 2019 ayant été particulièrement basses.

La tendance est la même pour les exportations vers l’Union européenne, qui sont en hausse sur un an, mais inférieures de 25 % à la moyenne quinquennale.

R.B.