« Le plant de pomme de terre n’échappe pas à la pullulation exceptionnelle de pucerons vecteurs de virus cette campagne », déclare la Fédération nationale des producteurs de plants de pomme de terre (FN3PT) dans un communiqué diffusé le 8 juillet 2020.

« Des inspecteurs mobilisés »

La fédération souligne néanmoins que « les inspecteurs des OP sont pleinement mobilisés » et que « tous les tests officiels exigés pour garantir la qualité sanitaire seront effectués » malgré la situation sanitaire liée au Covid-19.

La FN3PT rappelle qu’ils seront réalisés, « comme à l’habitude, sur tous les lots dans les laboratoires accrédités et agréés, en complément des inspections visuelles en végétation ». Elle assure qu’ils « disposent des réactifs en quantité suffisante pour réaliser ces tests sur la production française ».

Maintenir la vigilance sur les importations

LA FN3PT réaffirme par ailleurs son souhait de faire tester tous les lots, y compris ceux qui proviennent de l’étranger. « Il en va de la préservation sanitaire de l’environnement et des productions de toutes les filières (plants, conso, industrie). Une vigilance doit être apportée sur les plants introduits dont la qualité sanitaire doit respecter la réglementation afin d’éviter la contamination du territoire. »

H.Parisot