Le projet Sustain’Apple a réuni depuis 2014 une vingtaine de chercheurs, les principales organisations de recherche et de développement (Inra, Cirad, CTIFL, Irstea) ainsi que les professionnels de la filière (ANPP, Aneefel, Interfel…) pour étudier la biosécurité dans la filière de la pomme sur le marché domestique et international.

Travaux de recherche

Ont été étudiés : les modalités de la gestion du risque sanitaire et phytosanitaire dans la filière de la pomme, les facteurs qui l’influencent et les conséquences en termes de durabilité que ce soit sur le plan économique (compétitivité des entreprises, modification des flux commerciaux au niveau macroéconomique), sur le plan social (perceptions des consommateurs) ou sur le plan environnemental (analyse de cycle de vie).

Pour exemple, le cas de la mouche méditerranéenne et l’obligation d’un coûteux traitement à froid en transit pour l’exportation vers les pays exempts de cet insecte a été étudié. Il serait plus économique de développer la « conservation au froid à l’origine ». Les résultats de ce projet financé par l’ANR et soutenu par le GIS Fruits avaient été présentés à Paris le vendredi 30 novembre 2018.