Comment ? Grâce au développement de solutions de data-visualisation innovantes et pédagogiques, comme il l’annonce dans un communiqué diffusé ce 7 décembre 2016. Il a donc décidé d’organiser le premier concours de visualisation de données sur les produits phytosanitaires dans les eaux souterraines.

L’objectif est de faire émerger des outils innovants pour visualiser les données (contamination des différentes masses d’eau souterraine, évolution et tendance de la contamination, alerte sur l’apparition de nouvelles familles de pesticides, suivi de l’effet de l’interdiction d’usage d’une molécule, etc.).

Le concours se déroulera du 15 décembre 2016 au 16 février 2017. Il est organisé en deux phases :

  • La première vise à présélectionner les meilleures propositions ;
  • La seconde a pour objet de classer les lauréats à l’issue d’une audition devant un jury et d’un test de leur projet avec de nouveaux jeux de données.

Le premier lauréat recevra 6 000 €, le deuxième 3 000 € et le troisième 1 000 €, et pour tous les lauréats sélectionnés à l’issue de la phase 1, la possibilité d’intégrer le Data Centre GreenTech verte d’Orléans, l’incubateur du ministère affecté à la science de la donnée.