« Tel qu’a été présenté le projet d’ordonnance visant à la séparation du conseil et de la vente de produits phytosanitaires, nous comprenons que le ministère souhaite interdire physiquement aux techniciens d’aller dans les parcelles, dénonçait le 26 novembre 2018 Stéphane Carel, le directeur de la coopérative de Creully. Pourtant, notre indépendance vis-à-vis des firmes de...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
14%

Vous avez parcouru 14% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !