Malgré les risques pointés récemment par l’Agence européenne pour la sécurité des aliments, en particulier en matière de pollution des sols, l’Union européenne va prolonger de sept ans l’autorisation du cuivre dans l’agriculture. Il s’agit d’une substance utilisée, entre autres, en agriculture bio pour ses propriétés fongicides (viticulture et pommes de terre) pour lutter contre le mildiou...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
27%

Vous avez parcouru 27% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !