L’initiative citoyenne européenne (ICE), www.savebeesandfarmers.eu, a été lancée aujourd’hui officiellement par plus de 90 organisations européennes de 17 pays de l’Union européenne pour demander une élimination progressive des pesticides de synthèse d’ici à 2035 en Europe, une aide aux agriculteurs pour qu’ils changent vraiment leurs pratiques et la préservation des abeilles et de la nature.

Une démarche européenne

Rappelons que l’ICE, qui permet aux citoyens européens de proposer à la Commission un changement ou une évolution de la législation européenne, doit réunir un million de signatures d’ici à septembre 2020, pour que la Commission européenne et le Parlement européen en tiennent compte.

En France, Générations Futures fait partie des organisateurs de cette ICE au niveau européen, qui sera également soutenue par les Amis de la Terre, FNE, Greenpeace France, Justice pesticides, l’Unaf… L’ONG rappelle que des scientifiques internationaux ont appelé à un changement urgent pour empêcher l’effondrement de la nature.

Soutenir les agriculteurs en transition

Cette ICE appelle la Commission européenne à présenter des propositions législatives visant à :

  • Éliminer progressivement les pesticides de synthèse en agriculture d’ici à 2035 dans l’Union européenne (80 % d’ici à 2030, en commençant par les plus dangereux) ;
  • Restaurer les écosystèmes naturels dans les zones agricoles afin que l’agriculture devienne un vecteur de récupération de la biodiversité ;
  • Soutenir les agriculteurs en transition en réformant l’agriculture en donnant la priorité à une agriculture à petite échelle, diversifiée et durable, en soutenant une augmentation rapide des pratiques agroécologiques et biologiques et en permettant une formation des agriculteurs et une recherche indépendantes pour une agriculture sans pesticides et sans OGM.
C.F.