Vous êtes abonné

Première visite ?

Inscrivez-vous
Imprimer Envoyer par mail Commenter

Le protocole d’évaluation pourrait être allégé

réservé aux abonnés

Les nouvelles techniques de réécriture génomique n’introduisent pas de nouvel ADN, ce qui pourrait permettre de réduire le nombre de données requises pour l’évaluation des risques. © Pixabay
Les nouvelles techniques de réécriture génomique n’introduisent pas de nouvel ADN, ce qui pourrait permettre de réduire le nombre de données requises pour l’évaluation des risques. © Pixabay

Les orientations actuelles qui encadrent l’évaluation des risques associés aux plantes OGM sont applicables pour l’évaluation de trois nouvelles techniques de sélection, selon l’Efsa, l’Autorité européenne de sécurité des aliments. L’absence de nouvel ADN pourrait permettre d’alléger le protocole.

Imprimer Envoyer par mail Commenter
Commenter cet article 0 commentaires
En direct
Afficher toutes les actualités


Hors Série - Eau et Irrigation - réponses à ceux qui veulent couper les vannes

Dans la même rubrique

Nos dernières vidéos

Sélectionné pour vous

Les polluants dans le sol

49€

Disponible

AJOUTER AU PANIER

Productivité de l'herbe

49€

Disponible

AJOUTER AU PANIER

Dynamique des herbages

49€

Disponible

AJOUTER AU PANIER