En raison des fortes précipitations de la semaine dernière, encore trois départements restent placés par Météo-France en vigilance orange pour des risques de crues. Un lourd tribut pour la saison des moissons. Mais ce début de semaine marque l’arrivé d’une accalmie et un temps estival tant attendu.

À lire aussi : Les moissonneuses se déconfinent (05/07/2021)

Trois vigilances orange crues

L’Aisne, la Marne et les Ardennes font face à des crues importantes et atypiques pour la saison, relève Météo-France ce lundi 19 juillet 2021. Ces trois départements sont donc maintenus en vigilance orange et vingt-quatre autres sont désormais passés en alerte jaune pour crues ou orages.

Sur le tronçon Aisne Vaux, la crue continuait sa propagation à 14 heures ce lundi. Le maximum de la crue se situe actuellement à l’amont du tronçon Aisne Vaux. Les niveaux d’eau continueront d’augmenter dans le secteur de Berry-au-Bac.

Météo-France met en garde face à des crues toujours présentes dans le Nord de la France. ©Météo-France

Les agriculteurs spectateurs des crues

Hier, dimanche 18 juillet 2021, certains champs en Picardie continuaient d’être inondés. Résultat : des récoltes de maïs et de blé noyées.

Ces crues, qui empêchent agricultrices et agriculteurs du Nord de la France de moissonner leurs céréales, ont été prises en photo. Ici, la Saône vue du ciel.

Les précipitations vont se réduire cette semaine

Ce lundi 19 juillet 2021, c’est une journée estivale qui s’invite dans le paysage français, malgré des passages orageux dans les Alpes et quelques averses principalement dans le Nord-Pas-de-Calais. Sur les autres régions, le ciel est dégagé.

Les températures sont globalement stationnaires. Les maximales atteignent 25 à 28°C en bord de Manche, avec à peine 22°C sur Dunkerque. Sur la moitié nord, le thermomètre est très généreux avec 30 à 32°C, pour 25 à 29°C des Hauts-de-France au Grand-Est. Au sud, le mercure affiche 28 à 33°C, jusqu’à localement 34/35°C en Roussillon, basse vallée du Rhône et terres varoises.

Demain, mardi 20 juillet 2021, le temps estival s’installe, mais une évolution instable s’annonce des Hautes-Pyrénées à l’Ariège. Des entrées maritimes gagneront le Pays basque et les Landes et occuperont le ciel en début de journée. Les nuages bas se concentrent uniquement à la côte l’après-midi.

De l’Occitanie en remontant jusqu’aux départements charentais, et de la Normandie aux Hauts-de-France et même près des frontières du Benelux, le ciel sera partiellement nuageux, laissant s’échapper quelques gouttes, sans plus

Sur les Alpes, quelques averses sont encore d’actualité avec un coup de tonnerre possible et localisé, exclusivement sur le sud du massif alpin. Sur les autres reliefs, des cumulus se développent mais restent inoffensifs. Ailleurs, le soleil s’impose dans une ambiance chaude..

Les minimales avoisinent sur la moitié nord, 13 à 18 degrés, jusqu’à localement 19°C en Bretagne et Pays de la Loire. Au sud, le mercure descend entre 17 et 20 degrés, jusqu’à 23/24°C autour de la Méditerranée. Les maximales sont estivales. Il fait 24 à 28 degrés du Nord au Nord-Est. La chaleur est présente, ailleurs, avec 28 à 32 degrés, jusqu’à 33°C dans le Sud-Ouest et en Corse et 34/35°C en Provence.

Oriane Dieulot