Au 15 mars 2020, Météo-France a dressé le bilan provisoire de la saison de recharge des nappes phréatiques qui « a bien porté son nom cette année, avec des cumuls de pluie souvent excédentaires à quelques exceptions près, notamment des déficits localisés entre Corse, Est Languedoc et Auvergne Lyonnais ».
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
42%

Vous avez parcouru 42% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !