Dans un communiqué du 7 janvier, MeteoNews revient sur décembre 2019, qui a été globalement doux, malgré une première semaine froide. « En moyenne mensuelle nationale, décembre 2019 se situe à 7,8°C, loin derrière décembre 2015 et ses 9,6°C. Il s’agit malgré cela du troisième mois de décembre le plus doux sur l’Hexagone, décembre 2000 restant en deuxième position avec 8,3°C. Et un ex aequo à signaler entre 2019 et décembre 2002, 7,8°C de moyenne également. »

Pluies excédentaires…

À l’instar d’octobre et de novembre, décembre a été arrosé. La France a reçu 94 mm d’eau en moyenne nationale mensuelle, l’excédent est donc de 24 % par rapport à la normale de 76 mm. Cannes enregistre un gros score avec 280 mm de précipitations !

« L’année 2019 était pourtant partie pour être particulièrement sèche, avec une succession de mois déficitaires, parfois largement, de janvier à septembre, sauf avril et juin davantage dans les clous. » C’était compter sans un dernier trimestre excessivement pluvieux avec 371 mm.

… mais mois ensoleillé

Décembre a été bien ensoleillé avec 89 heures de présence du soleil en moyenne nationale pour une normale de 78 heures, excédent de 14 % donc sur le pays. Rouen n’a dû se contenter que de 38 heures d’ensoleillement, chiffre le plus bas à l’échelon national. Carpentras enregistre l’opposé avec 169 heures de lumière.

Décembre a été à l’image de l’année 2019, très ensoleillée dans l’ensemble. Un record mensuel a été enregistré en février avec 172 heures pour une normale de 109 heures et un des mois de juillet les plus ensoleillés également.

Au final, 2019 a comptabilisé 2 179 heures de soleil en moyenne nationale, huitième valeur la plus haute depuis 1946.

13,28°C de moyenne annuelle nationale

Par ailleurs, 2019 a été une année chaude. Certes, janvier et mai ont été plus frais que la normale. Novembre de saison et avril à peine au-dessus de sa normale. Mais les autres mois ont été nettement excédentaires, jusqu’à +2,1 degrés d’écart pour les mois de février et juillet.

 > Voir aussi : Météo - 2019, une année chaude de plus (07/01/2020)

« La température moyenne annuelle nationale atteint 13,28 degrés pour une normale de 12,30 degrés. Depuis 1946, seules les années 2014 (13,46 degrés) et l’année record 2018 (13,49 degrés) dépassent 2019. »

Selon MeteoNews, en prenant en compte les anciens relevés de quelques stations météo, il s’agit même de la troisième année la plus chaude depuis au moins 1665 (année des premières observations météo à l’observatoire de Paris). « Cette énième année chaude s’inscrit bien sûr dans le contexte de réchauffement climatique, observé surtout depuis 1982 en France. »

Isabelle Lartigot