La plupart des commodités agricoles françaises ont vu leur prix augmenter très légèrement, malgré des prix déjà peu compétitifs sur le marché international. Les récoltes de blé et colza sont basses dans l’Hexagone, ce qui soutient les cotations françaises, alors même que la parité euro/dollar pénalise les exportations.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
4%

Vous avez parcouru 4% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !
Votre analyse quotidienne du marché - Céréales

Le blé flirte avec les 210 euros sur Euronext

Les cours du blé, soutenus par la demande mondiale, poursuivaient leur progression ce lundi 19 octobre 2020 en fin d’après-midi. L’échéance rapprochée de décembre approchait le seuil des 210 euros la tonne.
Votre analyse quotidienne du marché - Oléagineux

Le colza lesté par l’huile de palme

Les prix du colza reculaient un peu sur Euronext ce lundi 19 octobre 2020 après-midi, affectés par une baisse des cours de l’huile de palme.