Dans un communiqué de presse diffusé ce 21 octobre 2016, le Comité français des plastiques en agriculture (CPA) annonce une augmentation de 20 €/t de l’écocontribution appliquée aux films de paillage, soit 130 €/t sur tous les films neufs livrés et facturés à compter du 1er janvier 2017.

Le recyclage est déficitaire

Le recyclage des films de maraîchage est une opération très coûteuse en raison de l’important degré de souillure du plastique. Le CPA a lancé un plan d’action en 2014 avec l’objectif d’obtenir un équilibre financier pour les opérations de collecte et de recyclage de ces plastiques. L’augmentation de la contribution ne suffira pas à couvrir les frais de recyclage, qui oscillent entre 200 et 300 €/t selon les catégories de films.

Le déficit a été divisé par deux en 2015 et atteint actuellement 0,4 million d’euros. Le CPA veut aussi œuvrer à la diminution de 15 à 20 % du taux de souillure moyen, qui est aujourd’hui supérieur à 70 %. Cette amélioration de l’état des vieux films collectés est une condition indispensable à la pérennité de la filière du recyclage.

C. Le Gall