En mars dernier, l’excédent commercial agroalimentaire de la France a atteint 973 millions d’euros. Il progresse donc de 55 millions d’euros en glissement annuel. C’est ce qu’indique Agreste dans une note de conjoncture. « La crise sanitaire mondiale du Covid-19 et le confinement à compter du 15 mars (2020) entraînent une contraction des échanges », précise Agreste, le service statistique du ministè...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
17%

Vous avez parcouru 17% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !