La production française de tomates devrait atteindre 620 500 tonnes (t) en 2016, indique une conjoncture Agreste du ministère de l’agriculture, publiée le 24 novembre 2016. Elle serait en hausse de 4 % par rapport à celle de 2015 et de 8 % par rapport à sa moyenne des cinq dernières années. La situation varie d’une région à l’autre. Elle est en hausse de 9 % dans l’Ouest et de 15 % dans le Sud-Ouest, mais diminue dans le Sud-Est et le Centre-Ouest.

Une campagne atypique

La campagne de 2016 s’est déroulée de manière atypique. Après un bon démarrage au début du printemps, les mauvaises conditions climatiques ont retardé le pic de production. Traditionnellement en juillet, ce pic est intervenu en août cette année.

Les prix ont été portés en juillet par ce changement de calendrier. En août, ils sont restés soutenus grâce à une forte demande, elle-même entretenue par les températures estivales. Après une baisse en septembre, les cours se sont redressés en octobre. Ils s’établissent 5 % au-dessus des prix d’octobre 2015.