À Boissy-sans-Avoir, le chantier se remarque de loin au milieu de la plaine : une quinzaine de voitures garées sur un parking aménagé qui en a déjà reçu cinq fois plus, des abris pour les bureaux et vestiaires afin d’accueillir jusqu’à 80 personnes­, et deux parcelles lacérées par des tranchées jusqu’à 3,5 mètres de profondeur. À proximité, 55 000 ...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
25%

Vous avez parcouru 25% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !