En 2019, 900 ha de céréales et de chaumes sont partis en fumée dans l’Essonne. Une des interventions a nécessité le confinement de la population dans une église. Pour protéger les habitants et les biens, le préfet a appelé la profession agricole et le Service départemental d’incendie et de secours (SDIS) à construire un protocole de lutte contre les feux. « L’enjeu est aussi d’é...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
20%

Vous avez parcouru 20% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !