« « Transparence », « Juste rémunération », « Engagements », « Priorité à l’origine France », « Valorisation maximum des productions épargnées par le gel »… Boniments ou réelle volonté d’aide aux agriculteurs [de la part de la grande distribution] ? » s’interroge l’association d’organisations de producteurs nationale Fraises de France (AOPN), dans un communiqué diffusé le 30 avril 2021.

Des slogans publicitaires décalés de la réalité

« De nombreuses enseignes de la grande distribution se sont empressées de communiquer intensivement sur leur soutien aux agriculteurs français » après les gelées qui les ont pénalisés, constate l’AOP.

À lire aussi : Intempéries : Le point sur les aides pour les agriculteurs victimes du gel (22/04/2021)

Pourtant, l’association relève une déconnexion entre leurs slogans publicitaires et la réalité : « Les niveaux de prix promotionnels […] nous laissent douter d’un réel engagement en faveur des producteurs. [Ils] n’intègrent pas le contexte climatique de ce printemps et ne vont pas dans le sens du soutien aux agriculteurs français et d’une valorisation des productions épargnées par le gel. »

L’AOPN espère que les enseignes pourront rapidement « poser des actions et/ou des corrections » permettant de rapprocher leur communication de la situation en magasins ».

Raphaëlle Borget