« Dans le Languedoc et le Roussillon, en mai, la récolte des cerises précoces est perturbée par le climat pluvieux persistant, constate le ministère dans la note d’Infos rapides mise en ligne le 18 juin 2018. La floraison avait été abondante. Dans la Vallée de la Garonne, les volumes commercialisés baissent en raison de tris importants et du ralentissement de la collecte. »

Récolte interrompue

Dans la Vallée du Rhône, le ministère souligne la charge importante des arbres, avec des calibres moyens à faibles. En mai, le ramassage de la burlat a pu être interrompu à cause des difficultés de tenues et de mévente. La floraison s’était déroulée dans des conditions favorables. La production est estimée 6 % au-dessus de la moyenne de 2013 à 2017 et inférieure à celle de 2017, très importante.

« Dans la Région Paca, malgré les intempéries, la production, au 1er juin, est prévue en hausse sur un an (+10 %), mais dans la moyenne de 2013 à 2017. La drosophile n’est pas menaçante. La floraison a été particulièrement abondante en variétés précoces. »

Au niveau européen, Infofruit estime que « la pluie et la grêle affectent la production en Italie et en Espagne. En Turquie, la production et les exportations s’annoncent élevées. Au printemps, la floraison dans les principaux pays producteurs avait été abondante. »