Au début de mai, la production d’abricot est estimée à 117 600 tonnes pour la récolte de 2016. Elle serait en baisse de 26 % par rapport à 2015, indique une note de conjoncture Agreste du ministère de l’Agriculture publiée le 9 mai 2016. Sur la même période, les surfaces sont en hausse de 1 %. En Europe, la production devrait diminuer de 16 % par rapport à la moyenne de 2009 à 2013, selon le Medfel.

La Région Rhône-Alpes est la plus touchée par la baisse des rendements. Sa production devrait diminuer de 40 % par rapport à 2015, alors que les surfaces sont restées les mêmes. Dans cette région, les épisodes de gel à la mi-mars et les chutes de grêles en avril ont fait des dégâts sur l’ensemble des variétés.

Dans le Languedoc-Roussillon, les conditions climatiques défavorables dans le Gard ont été compensées en partie par l’augmentation de 4 % des surfaces par rapport à 2015. Dans ce département, le manque de froid hivernal a impacté la floraison. Même constat pour la Provence-Alpes-Côte d’Azur où la floraison a en plus été perturbée par les précipitations.