Selon les estimations au 1er août 2020 d’Agreste, le service de la statistique du ministère de l’Agriculture, la production française de pommes atteindra 1,38 million de tonnes en 2020. C’est 9 % de moins que l’an dernier ou que la moyenne quinquennale des récoltes de 2015 à 2019.

Une « alternance marquée »

« Dans la plupart des régions, l’alternance est marquée, essentiellement en golden, dont la production chuterait de 19 % sur un an, estime Agreste. L’éclaircissage a été faible. Le grossissement des fruits est en avance de 10 à 15 jours par rapport à 2019. La production dépendra pour partie des calibres des fruits à la récolte. »

Deux régions échappent à cette baisse. Le Languedoc-Roussillon qui, malgré une floraison réduite, verrait sa récolte progresser de 4 %, notamment en pink et en granny. La production en Paca serait quasi stable sur un an. « L’alternance en golden est marquée, notamment dans les Alpes où la production chuterait de 20 % par rapport à une année standard. »

Partout ailleurs, la baisse est de mise. Dans la vallée de la Garonne, le ministère de l’Agriculture évoque un recul de 5 % par rapport à la récolte élevée de 2019. « La charge des arbres est réduite, conséquence de l’alternance et d’une nouaison déficitaire, notamment en gala. »

Des disparités régionales

Dans les Pays de la Loire, la production reculerait du fait d’une baisse des surfaces et des rendements. « Les fruits conservent l’avance initiale, d’une dizaine de jours par rapport à 2019. » Dans le Centre-Val de Loire, l’avance est de 10 jours avec une alternance marquée en golden.

En Aquitaine et dans le Limousin, « après une production élevée en 2019, la faible charge des arbres s’accompagne d’un faible éclaircissage. La golden est la variété qui alterne le plus. La production est prévue comme l’une des plus faibles des 10 dernières années, mais avec des calibres élevés. »

Enfin, dans la vallée du Rhône, Agreste prévoit aussi une production inférieure à « la récolte abondante de 2019. L’alternance ainsi qu’une floraison déficiente ont touché la golden et la canada grise. L’avance est de 15 jours. »

Éric Roussel