Interfel (1) et le CTIFL (2) ont annoncé le 20 avril 2020 la création d’un outil de suivi et de gestion de crise. L’objectif des deux organismes : disposer de données de prix et de volumes avec le moins de délais possible, à différents stades de la filière (expédition, importation/introduction, consommation).

Les données moins disponibles

« Ce besoin intervient dans un contexte de collecte et de disponibilité des données dégradé du fait de la crise, et de l’impossibilité de procéder à des relevés “sur le terrain” », indiquent-ils dans un communiqué commun. Ce sont les opérateurs qui fourniront ces données. Elles seront restituées à la filière une à deux fois par semaine, après anonymisation.

Tomates, carottes, endives, pommes, poires, fraises… une vingtaine de produits est concernée. La liste est amenée à être actualisée en fonction du calendrier de consommation. Cet observatoire viendra compléter les indicateurs économiques conjoncturels dont dispose déjà l’interprofession des fruits et légumes.

H.P.

(1) Interprofession des fruits et légumes frais.

(2) Centre technique interprofessionnel des fruits et légumes.