Au 1er juillet, la récolte de poire de 2016 est estimée à 125 000 tonnes (t). Elle serait en baisse de 11 % par rapport à 2015, indique la prévision Agreste du ministère de l’Agriculture diffusée lundi. Les poires d’été ont été particulièrement touchées par les conditions froides de la fin du printemps. Pour ces variétés, la floraison et la nouaison ne se sont pas déroulées de manière optimale.

Dans les Régions Languedoc-Roussillon et Paca, c’est la variété guyot qui devrait le plus souffrir des conditions climatiques du printemps. Dans la Région Paca, elle représente près de la moitié de la production. Dans la Région Centre, le climat frais et humide et les inondations ont engendré des chutes de fruits importantes. L’Aquitaine est également concernée par la baisse de rendement. Les Régions Pays de la Loire et Rhône-Alpes pourraient voir une légère augmentation de la récolte si les conditions restent favorables.