Au 1er mai 2019, le ministère de l’Agriculture table sur une hausse de 42 % par rapport à 2018 de la production française d’abricots, selon la note d’Infos rapides diffusée le 13 mai 2019. « Les conditions climatiques favorables au printemps ont permis une floraison abondante, avec une charge élevée des arbres », détaille-t-il.

Floraison abondante sauf dans le Roussillon

Dans le Languedoc et le Roussillon, la récolte dépasserait de 15 % son niveau de 2018. Dans la Région Paca aussi, où la floraison a été abondante, elle est attendue en hausse. Dans le Gard, la floraison a été fournie. En Revanche, dans le Roussillon, « l’hiver doux n’a pas débouché sur une floraison optimale : un déficit de production est attendu. »

La campagne de commercialisation n’a pas encore débuté, mais la végétation est « en avance d’une dizaine de jours par rapport à 2018, retrouvant un calendrier proche de celui de 2017. Le début de la commercialisation est prévu vers la mi-mai. »

Récolte en hausse en Espagne aussi

Selon le Medfel, la récolte européenne augmenterait de 12 % en 2019 par rapport à 2018, et serait supérieure de 19 % à la moyenne de 2013 à 2017. « La production espagnole chuterait de 36 % sur un an, en se situant 12 % au-dessous de la moyenne de 2013 à 2017. La production italienne retrouverait son niveau de 2017, avec un bond de 34 % sur un an. »

E.R.