Ce rapport daté du 20 février 2020 a été réalisé au nom de l’OPECST (Office parlementaire des choix scientifiques et technologiques) lui-même saisi par la commission du développement durable de l’Assemblée nationale pour étudier la question posée par les fongicides SDHI. Pour rappel, un groupe de chercheurs a lancé au printemps 2018 une alerte par voie de presse sur les SDHI et demandé son retrait...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
16%

Vous avez parcouru 16% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !