« Concilier les attentes sociétales avec le travail des maraîchers pour continuer à produire bien et bon, de manière responsable, et rester une filière solide dans 20 ans, tels sont nos objectifs », a résumé Marc Kéranguéven, le président de Prince de Bretagne (1), le 6 mai 2021, lors d’un point de presse sur une exploitation de maraîchage de plein champ à Saint-Méloir-des-Ondes (Ille-et-Vilaine). La ferme n’a pas été choisie au hasard. Elle est représentative des enjeux qui attendent la filière pour l’avenir : adaptation, innovation et pérennisation.

Philippe Lesné et son fils Jean-Philippe sont légumiers sur 85 ha dans la zone malouine. Après cinq ans comme salarié, Jean-Philippe s’est installé en 2018. Les agriculteurs ont alors converti la ferme à l’agriculture biologique grâce à l’appui technique de l’AOP Cerafel. Désormais, une trentaine d’hectares de couverts végétaux et 8 ha de céréales sont entrés dans la rotation aux côtés des choux-fleurs, brocolis, poireaux, pommes de terre, céleris-raves et courges.

Travail collectif

Chez Prince de Bretagne, le bio représente 10 % des volumes (47 000 t) et l’objectif est de passer à 20 % d’ici à 10 ans. Durant leur conversion, les producteurs ont pu commercialiser leurs produits dans la gamme « cultivé sans pesticides ».

Une démarche engagée en 2017 par la filière et qui compte désormais 6 légumes (courges, tomates, potimarrons, brocolis, choux romanesco, échalotes) et 300 exploitations. Pour les épauler dans leurs choix techniques, les deux producteurs peuvent compter sur la recherche et l’innovation que l’AOP développe dans ses centres d’expérimentations : variétés plus résistantes aux maladies ou encore nouvelles variétés.

« Sans tout ce travail collectif, nous ne serions pas partis dans ce système », a témoigné Jean-Philippe Lesné, 28 ans. Sur l’exploitation de Saint-Méloir-des-Ondes, la relève est assurée. Mais le renouvellement des générations est l’un des grands enjeux de demain avec tout un travail lancé sur la valorisation du métier de maraîcher.

Isabelle Lejas

(1) Association d’organisations de producteurs Cerafel (AOP) avec 3 coopératives (Terres de Saint-Malo, Les maraîchers d’Armor, Sica Saint-Pol-de-Léon) et 1 700 producteurs.