« Ne laissons personne dans la purée. » C’est avec ce slogan que Burger King a lancé une campagne publicitaire pour annoncer son « Opération Patates : une opération concrète et utile de soutien à la filière agricole », selon son communiqué de presse. Face à la détresse de la filière à cause de la crise sanitaire liée au Covid-19, la chaîne de restauration rapide offre des patates à ses clients.

Chaque client de Burger King qui passera une commande au drive se verra offrir un kilo de pommes de terre produites dans les Hauts-de-France. © Burger King

À lire aussi : Une deuxième campagne de pommes de terre perturbée par le Covid (03/02/2021)

1 kilo de pommes de terre offert au drive

Le 31 janvier 2021, le Journal du Dimanche (JDD) publiait une publicité de Burger King qui annonçait qu’à partir du 2 février 2021, un sac d’un kilo de pommes de terre serait offert à chaque client qui commande au drive d’un de ses restaurants. Publicité ensuite diffusée sur les réseaux sociaux.

Pour redonner « la patate aux producteurs français », Burger King a donc commandé 200 tonnes de pommes de terre produites dans les Hauts-de-France. « Lorsque le secteur de la restauration est en difficulté, ce sont des milliers d’agriculteurs français qui vont mal et qui ne peuvent pas écouler leur production », explique la chaîne de fast-food dans sa publicité.

La filière de la pomme de terre dans l’impasse

Ces dons visent ainsi à limiter les stocks invendus. Car, comme le rappelle FranceAgriMer dans un document du 7 janvier dernier, la fermeture des restaurants et des établissements de restauration collective ont conduit à « un effondrement de la demande de pommes de terre transformées, ce qui a entraîné des excédents de stocks de tubercules importants chez les agriculteurs et déstabilisé le marché de la pomme de terre ».

Donc « vous aussi, prenez une résolution, scande Burger King. Continuez à acheter des patates en 2021. Dites oui aux tartiflettes, aux raclettes, aux hachis parmentiers et aux frites maison. »

Oriane Dieulot