Le Comité national interprofessionnel de la pomme de terre (CNIPT) et l’Union nationale des producteurs de pommes de terre (UNPT) ont dévoilé ce 22 juin 2020, leur estimation des emblavements en pommes de terre de conservation pour 2020. Ces estimations reposent sur leur panel de producteurs complété par les chiffres d’Agreste, le service de la statistique du ministère de l’Agriculture.

> À lire aussi : Semis de printemps, beaucoup plus d’orge et de pommes de terre, moins de betteraves (08/04/2020)

Régions

2019

2020

Evolution sur 1 an

Nord-Pas-de-Calais

56 800 ha

57 300 ha

+ 0,9 %

Picardie

40 980 ha

40 800 ha

- 0,4 %

Centre-Val de Loire

13 000 ha

13 100 ha

+ 0,8 %

Champagne-Ardenne

12 950 ha

13 500 ha

+ 4,2 %

Haute-Normandie

10 600 ha

11 500 ha

+ 8,5 %

Bretagne

4 600 ha

4 700 ha

+ 2,2 %

Île-de-France

3 610 ha

3 800 ha

+ 5,3 %

Alsace

1020 ha

1 020 ha

=

Rhône-Alpes

1 320 ha

1 320 ha

=

Autres régions

7 830 ha

7 860 ha

+ 0,4 %

Total

152 710 ha

154 900 ha

+ 1,4 %

Les emblavements en pommes de terre de conservation couvriraient donc 154 900 ha en 2020, soit 1,4 % de plus qu’en 2019. « Les hectares additionnels sont essentiellement observés en Haute-Normandie (+900 ha) et en Champagne-Ardenne (+550 ha), détaillent le CNIPT et l’UNPT dans leur communiqué de presse commun. À elle seule, la Région Hauts-de-France représente plus de 63 % des surfaces françaises de pommes de terre de conservation. »

E.R.