« Durant les 15 premiers jours du mois de mai, la situation s’est globalement améliorée, estime Météo-France dans son dernier bulletin publié le 16 mai 2017. La pluviométrie a retrouvé des valeurs proches des normales sur la quasi-totalité du pays. Plusieurs passages perturbés ont apporté entre 20 et 50 mm, hormis sur les rivages de la Méditerranée et le long des frontières du Nord. »

Atténuation depuis 15 jours

Conséquence, la sécheresse des sols au 15 mai s’est atténuée par rapport au dernier point de situation, au 1er mai. Météo-France estime que la situation « reste préoccupante du Nord à la Moselle, du sud des Pays de la Loire au Poitou-Charentes et du Gers à l’Aude. L’assèchement qui a débuté sur l’île de Beauté au début d’avril se poursuit, atteignant localement des valeurs records. »

Les pluies attendues pour les prochains jours « devraient contribuer à une nouvelle amélioration de la situation des sols, poursuit Météo-France. La sécheresse que connaît la France cette année est moins importante que celle de mai 2011. Au printemps 2011, après une pluviométrie très déficitaire, la sécheresse des sols superficiels [était] beaucoup plus marquée et plus précoce qu’en 2017. »