La Commission européenne a revu à la hausse ses prévisions de rendements en cultures d’été.

Ainsi, elle prévoit des rendements moyens de 80,8 q/ha en maïs (+0,4 % par rapport au mois dernier, +6,1 % par rapport à la moyenne quinquennale) et de 24,5 q/ha en tournesol (+3,4 % et +11 %).

« Les perspectives favorables pour les cultures d’été en Europe du Sud-Est contrastent avec les conditions défavorables rencontrées dans de grandes parties de l’Autriche, de l’Allemagne, de la République tchèque, du Benelux et de la France. Les niveaux d’humidité des sols dans ces régions sont bas et la hausse de la température ainsi que l’absence de pluie prévue pour les prochains jours vont aggraver la situation », note la Commission européenne.

Par rapport au mois dernier, les rendements en blé tendre ont ainsi été revus à la baisse de 1 %, à 60,4 q/ha, mais restent supérieurs de 1,6 % à la moyenne quinquennale. En orge de printemps, la Commission prévoit 41 q/ha, soit –1 % par rapport à juin (–1,6 % par rapport à la moyenne quinquennale).

Autre culture impactée : les pommes de terre, avec des prévisions de rendements en baisse de 3,7 % par rapport à juin, à 33,6 t/ha.

H.P.
Votre analyse quotidienne du marché - Céréales

Le maïs reprend son souffle avant un rapport américain

Les prix du maïs étaient stables, mercredi 12 mai 2021 dans l’après-midi, le marché procédant à des prises de profits à quelques heures du rapport mensuel (Wasde) du ministère américain de l’Agriculture.
Votre analyse quotidienne du marché - Oléagineux

Le colza toujours dans le vert avant un rapport américain

Les prix du colza poursuivaient mercredi 12 mai 2021 après-midi leur progression, dans un contexte toujours tendu pour cette culture en France et pour les huiles en général, à quelques heures de la publication d’un rapport mensuel du ministère américain de l’Agriculture.