« L’Union européenne prend de nouvelles mesures en vue de réduire les risques de pénurie d’eau pour l’irrigation des cultures », indique le Conseil de l’Union dans un communiqué de presse daté du lundi 7 avril 2020. Ce dernier vient en effet d’adopter par procédure écrite un règlement qui facilitera l’utilisation des eaux urbaines résiduaires traitées (eaux de récupération) à des fins d’irrigation agricole.

Cette décision signifie que le Conseil a adopté sa position en première lecture. Le règlement doit maintenant être adopté par le Parlement européen en deuxième lecture avant d’être publié au Journal officiel.

> À lire aussi : Irrigation : Le Parlement soutient la réutilisation des eaux usées (27/01/2020)

Adaptation au changement climatique

Les règles prévues aideront l’Europe à s’adapter aux conséquences du changement climatique. « Ce règlement, qui répond parfaitement aux principes de l’économie circulaire, aura un effet positif sur la quantité d’eau disponible et un effet incitatif sur son utilisation rationnelle, complète le Conseil. Des mesures visant à faire en sorte qu’une quantité suffisante d’eau soit disponible pour l’irrigation de champs, en particulier pendant les vagues de chaleur et les sécheresses graves, peuvent aider à prévenir les pertes de récoltes et les pénuries alimentaires. »

Il indique de plus que compte tenu du fait que les conditions géographiques et climatiques varient sensiblement d’un État membre à l’autre, un État membre peut décider qu’il n’est pas approprié d’utiliser l’eau de récupération à des fins d’irrigation agricole sur tout ou partie de son territoire.

> À lire aussi : Irrigation : les eaux usées à la loupe (21/02/2019)

Céline Fricotté