Selon les estimations du ministère de l’Agriculture au 1er septembre 2018 publiées ce 11 septembre 2018, les cultures d’été ont été impactées par la canicule de la fin de juillet et du début d’août.

Maïs : érosion de la production

Le potentiel de rendement du maïs est estimé en forte baisse par rapport à 2017 : 88,7 q/ha contre 101 q/ha, soit une baisse de 12,2 %.

La production de maïs grain, y compris semences, est estimée à 12,6 millions de tonnes : –12,8 % sur un an et –14,1 % par rapport à la moyenne de 2013 à 2017.

La production de maïs fourrage reculerait de 9 %, à 17,4 Mt. Le stress hydrique intense au cœur de l’été et le manque de fourrages pour les animaux pourraient entraîner un report important du maïs grain vers le maïs fourrage.

Tournesol : chute des rendements

La production de tournesol est estimée à 1,2 Mt, en baisse de 22,5 % après les rendements exceptionnels de 2017, et de 13 % par rapport à la moyenne de 2013 à 2017. Les surfaces reculent de 5,8 %.

Le rendement baisse de 18,5 % en un an à 22,5 q/ha. Il est inférieur à la moyenne olympique quinquennale qui s’établit à 23,5 q/ha (elle exclut le rendement le plus haut soit 27,3 q/ha en 2017 et le plus bas soit 19,2 q/ha en 2015).

Soja : légère baisse de la production

Le recul de la production de soja en 2018 à 0,4 Mt tonnes (–1,8 % par rapport à 2017) s’explique par la baisse des rendements : 26,4 q/ha en 2018 contre 29,2 q/ha en 2017. Les surfaces, à nouveau en progression, s’établissent à 154 000 ha.

Betteraves : net repli des rendements

La production de betteraves s’établirait à 41,1 millions de tonnes, en recul de 11,1 % en un an. Si les surfaces restent à un niveau élevé (483 000 ha), le rendement est attendu en fort recul à 85,1 t/ha en 2018 contre 95,2 t/ha en 2017.

Pommes de terre de conservation et de demi-saison en recul

La production de pommes de terre de conservation et de demi-saison serait en recul de 4,5 % sur un an mais resterait supérieure de 7,7 % à la moyenne de 2013 à 2017. Le rendement recule de 8,4 % sur un an pour s’établir à 41,9 t/ha.

F.M.
Votre analyse quotidienne du marché - Céréales

Le blé poursuit sa dynamique de hausse sur Euronext

Le prix du blé était encore en légère hausse le vendredi 24 septembre 2021 après-midi sur le marché européen, après avoir cassé un seuil technique à la hausse, sur fond de demande internationale soutenue.
Votre analyse quotidienne du marché - Oléagineux

Le colza tutoie les 620 euros la tonne

Les prix du colza terminaient la semaine sur un nouveau record, vendredi 24 septembre 2021, sur le marché européen, passant même brièvement la barre des 620 euros la tonne dans un marché où l’offre peine à suivre la demande.