Dans sa note d’Infos rapide mise en ligne le 7 août 2018, le ministère estime « le potentiel de rendement du maïs en forte baisse par rapport à 2017 : 90,3 q/ha contre 101 q/ha. La production de maïs grain, y compris semences, est estimée à 13,1 millions de tonnes. »

C’est 9,8 % de moins qu’en 2017, et 11,2 % en dessous de la moyenne 2013-2017. « La production de maïs fourrage serait elle aussi en baisse de 7 % à 17,8 Mt. La répartition entre grain et fourrage est provisoire à ce stade de la campagne. »

1 q/ha perdu en tournesol

La production de tournesol chuterait elle aussi, de 17,2 %, après une année 2017 record. « Si les surfaces reculent de 4 %, c’est surtout le rendement qui chute de 13,6 % en un an, restant toutefois plus élevé que la moyenne quinquennale 2013-2017 : 23,6 q/ha contre 22,6 q/ha respectivement. »

La récolte française de soja reculerait de 4 % par rapport à 2017, soit 400 000 t. Si la surface consacrée à cette culture continue de croître pour atteindre 149 000 ha, les rendements chuteraient à 26,7 q/ha en 2018 contre 29,2 q/ha en 2017.

Quant aux pommes de terre de conservation et de demi-saison, leur production augmenterait de 1,5 % sur un an et de 14,4 % par rapport à la moyenne 2013-2017. Elle atteindrait 6,45 millions de tonnes, un niveau record, malgré un rendement en recul de 3,1 % sur un an.

Votre analyse quotidienne du marché - Oléagineux

Le prix du colza en hausse sur le marché européen

Les prix du colza poursuivaient leur progression le vendredi 15 octobre 2021 sur le marché européen, dans le sillage des cours du pétrole et de l’huile de palme.