En décembre 2017, le coût des moyens de production agricole est resté stable. Il rompt avec une dynamique haussière entre août et novembre, indique une note de conjoncture Agreste du ministère de l’Agriculture. Il s’établit au même niveau qu’en décembre 2016.

L’énergie marque le pas

Le prix de l’énergie s’est lui aussi stabilisé après cinq mois de hausse. « Sur un an, la croissance des prix observée depuis octobre 2016 s’est poursuivie mais à un rythme beaucoup plus modéré qu’en novembre 2017 », précise Agreste. Si le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord enregistre un record depuis novembre 2014, le prix du fioul domestique est, quant à lui, en baisse.

« En décembre 2017, pour le quatrième mois consécutif, la hausse des prix des engrais et amendements s’est poursuivie tant par rapport au mois précédent que sur un an », indique Agreste. Dans le même temps, le ministère précise que les prix des produits de protection des cultures et des semences sont en baisse.

Le prix de l’alimentation animale est lui en léger recul par rapport à novembre. Sur un an, la baisse est plus significative. Les aliments simples perdent 2,7 % et les aliments composés, 1,2 %.