Le comité de bassin Seine Normandie a donné son accord le 26 mai 2020 pour la création d’une aide d’urgence de l’agence de l’eau pour l’hygiénisation des boues de stations d’épuration. L’Anses (1) avait recommandé début avril de ne pas épandre de boues produites durant l’épidémie de Covid-19 sans une hygiénisation préalable, afin de prévenir le risque de...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
27%

Vous avez parcouru 27% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !