À l’appel de la FDSEA et de JA de la Mayenne, plus de 200 agriculteurs se sont rassemblés le mercredi 12 février 2020 vers 19h30 devant la préfecture de Laval. Selon Sarah Duval, responsable du pôle syndicale à la FDSEA, l’objectif était double : protester contre les zones de non-traitement (ZNT) et contre l’agribashing. Afin de manifester le ras-le-bol de la profession et l’arrêt d’activité de certains agriculteurs, les manifestants ont déposé leurs bottes devant l’entrée de la préfecture.

Éclaircir le flou autour des ZNT

Les organisateurs ont pu rencontrer le préfet. Ils lui ont fait remonter leurs incertitudes concernant le flou qui entoure l’application du décret sur les ZNT : la zone débute-t-elle à la limite de propriété ou à l’habitation ? Comment doivent être renseignées ces surfaces dans la déclaration Pac ? Ils ont aussi demandé un rendez-vous avec l’inspection académique pour protester contre le dénigrement de l’agriculture réalisé dans certaines écoles. Cette entrevue leur a été accordée et se déroulera dans les semaines à venir, précise Sarah Duval.

À lire aussi : Enfin des précisions sur les ZNT (13/02/2020)

Renaud d’Hardivilliers