L’Anamso (Association nationale des agriculteurs multiplicateurs de semences oléagineuses) a annoncé dans un communiqué de presse diffusé le 10 juin 2021, une baisse de 21 % des surfaces de multiplication de semences d’oléagineux en 2020 par rapport à 2019.

Stocks conséquents

Cette chute fait suite à deux ans de forte hausse qui avait amené les surfaces à plus de 41 0000 hectares et abouti à des stocks conséquents. « Cette sole reste toutefois au-dessus de la moyenne des dix dernières années », précise l’Anamso.

Le colza est l’espèce qui a le plus chuté en 2020, à seulement 11 396 hectares. En cause : la baisse des surfaces pour la consommation en France et en Europe du fait des sécheresses automnales qui compliquent le bon développement de la culture.

Les plans de production de semences ont donc été revus à la baisse. Le tournesol a moins baissé que le colza, pour atteindre 16 188 hectares. Le soja a représenté 4 680 hectares.

Pour 2021, les surfaces sont annoncées stables par rapport à l’an dernier. L’Anamso rappelle que 70 % des semences oléagineuses sont exportées, notamment vers les pays de l’Est.

Isabelle Escoffier
Votre analyse quotidienne du marché - Oléagineux

Le colza dans le vert avec les autres oléagineux

Les prix du colza progressaient mercredi 4 août 2021 après-midi, dans le sillage des autres oléagineux et soutenus par la baisse attendue de la production.