En moyenne, les fruits et légumes issus de l’agriculture biologique sont en moyenne 44 % plus chers que leurs équivalents non bio. C’est ce que révèle en enquête menée par l’association de consommateurs CLCV.

Les militants de l’association ont relevé les prix de 7 fruits et légumes (pommes Golden, bananes, oranges, courgettes, raisin blanc avec pépins, tomates rondes et carottes) dans 34 départements entre le 17 et le 28 octobre 2020.

Des tomates bio 71 % plus chères que les conventionnelles

Les résultats montrent qu’il existe une « très grande disparité selon les fruits et légumes étudiés ». Ainsi, la tomate ronde bio est 71 % fois plus chère que la tomate conventionnelle (4,44 € le kilo contre 2,59 € le kilo), la pomme Golden bio est 64 % plus chère (3,69 € le kilo contre 2,21 € le kilo) alors que la banane bio est seulement 20 % plus chère que la banane conventionnelle (2,06 € le kilo contre 1,72 € le kilo).

« En prenant en compte la consommation annuelle moyenne d’un ménage (2,3 personnes selon l’Insee), acheter les sept fruits et légumes étudiés en bio revient à 271 € par an contre 188 € par an pour des produits conventionnels », avance la CLCV.

À lire aussi : « Les gens veulent de la bio, mais pas que… » (04/12/2020)

La tomate et la courgette bio française au prix des produits espagnols

L’association a aussi étudié l’impact de l’origine sur les prix des produits. L’enquête montre qu’elle semble ne pas avoir d’influence, sauf pour le raisin bio français qui est en moyenne 40 % plus cher que la raisin bio italien : 6,26 € le kilo contre 4,58 € le kilo.

Pour la tomate ronde bio par exemple, celle produite en France coûte en moyenne 4,42 € le kilo contre 4,53 € le kilo pour celle en provenance de l’Espagne. La courgette bio française est vendue en moyenne 4,06 € le kilo contre 4,19 € pour la courgette bio espagnole. Quant à l’orange bio en provenance de l’Afrique du Sud, elle coûte en moyenne 64 centimes de plus que l’orange bio espagnole.

Des gammes de prix similaire en GMS et en magasins spécialisés

L’enquête met également en avant une certaine homogénéité des prix entre les grandes et moyennes surfaces (GMS) et les magasins spécialisés bio. En moyenne, les fruits et légumes bio coûtent 3,71 € le kilo en grandes surfaces, quand ils se vendent 3,48 € le kilo dans les magasins spécialisés bio.

Sur les 409 relevés, 290 ont été effectués dans des grandes surfaces et 80 dans des magasins spécialisés (les 39 relevés effectués sur des marchés de plein vent n’ont pas donné de résultats significatifs). « Les GMS ne semblent donc pas forcément être les plus intéressantes pour acheter des fruits et légumes bio », souligne la CLCV.

À lire aussi : L’enseigne Biocoop poursuit sa croissance (13/11/2020)

Marie-Astrid Batut