Alors que le commerce extérieur français a atteint un déficit record en janvier 2017, la balance commerciale du secteur agricole a suivi une tendance inverse. Le déficit des produits agricoles bruts a vu son déficit diminuer de plus de 50 millions d’euros (M€) pour se stabiliser à - 141 M€ analyse une note des Douanes du 8 mars 2017.

Baisse des importations

Cette amélioration du solde commercial agricole s’explique par une baisse des importations, notamment de graines oléagineuses. En parallèle, les achats de légumes à l’Espagne et au Maroc restent fermes selon les Douanes.

Une légère hausse des exportations participe aussi à l’amélioration du solde commercial : les envois de légumes vers l’Allemagne et l’Italie, et de graines oléagineuses vers l’Ukraine et la Russie. En revanche, les ventes à l’étranger de blé et d’orge restent faibles.